Quatrième édition des Pugila[r]ts

Ce jeudi 18 avril aura lieu la quatrième édition des Pugila[r]ts. À compter de 19 h, au studio-télé, des étudiants et étudiantes de l’option Théâtre (les Dramatiques, dirigés par Caroline Lauzon) affronteront des étudiants et étudiantes de l’option Littérature (les Lettrés, entraînés par Isabelle Paquet) dans le cadre d’impétueuses olympiades culturelles. Au programme, des lectures-performances, de la photographie, de l’impro, des courts-métrages, de l’écriture in situ et un quiz de type « Génies en herbe ». Les pugilistes devront livrer une féroce bataille avant que les membres du jury déterminent laquelle des équipes se méritera le fameux Rollin, trophée exposé dans le Boulevard des écrivains depuis quelques années. Soyez nombreux à venir les encourager !

La Nuit de la poésie est de retour pour une 6e édition

La poésie est une espèce de musique : il faut l’entendre pour en juger. – Voltaire

Venez entendre des poètes lire leurs propres textes ou ceux d’autres auteurs pendant la Nuit de la poésie, dans le cadre du Printemps de la culture.

Le jeudi 28 mars, de 19 h à 23 h.

Il y aura aussi un micro ouvert, des performances musicales et artistiques et des expositions.

Informations : benoit.moncion@cegepmontpetit.ca

Dictée de Colette

La dictée de Colette, c’est un défi à relever, le mercredi 20 mars 2019, à 13 h, au Centre d’aide en français (CAF) du campus de Longueuil ! Tous les étudiants sont invités à y participer. Des prix de participation seront offerts par la Coop Édouard-Montpetit.

Les Productions Langues pendues présentent le Laboratoire de l’écrivain, 2e édition

« Longueuil.

Samedi 20 octobre 2018.

La capacité d’inventer, de rêver et de fabuler appartient à chaque être humain et le nourrit profondément. C’est sans doute une des parts les plus fortes et lumineuses de notre humaine condition. Le Laboratoire de l’écrivain des Productions Langues pendues veut mettre en lumière le travail en amont du livre, ce travail qui accompagne l’élaboration d’un monde complexe de langage, qu’il soit poétique, narratif, dramatique ou discursif.

Pour ce faire, les écrivains Mathieu BlaisNicolas ChalifourHélène DucharmeSébastien Dulude et Louise Dupré questionneront leur démarche par le biais de discussions sur le métier d’écrire, d’écriture in situ et de lectures d’extraits. Cette année, une nouveauté, l’artiste en arts visuels Brigite Normandin apportera un autre éclairage à la journée. L’événement, qui se déroulera dans le Vieux-Longueuil, est une occasion de performance, de diffusion et de rencontre avec le public-lecteur qui vivra une expérience concrète d’écriture et de lecture tout en prenant connaissance du travail complexe et esthétique de recherche et de construction propre au métier d’écrire. Le tout sera animé par Shanti Van Dun, enseignante de littérature au cégep Édouard-Montpetit.

Activité gratuite!

Déroulement

– 10h00 à 12h30 : rencontre d’échanges et de discussions publiques à la salle Albert-Beaudry, Maison de la culture de Longueuil, édifice Marcel-Robidas au 300, rue Saint-Charles Ouest.

– 12h30 à 14h30 : temps de création réservé aux écrivain.e.s pour de l’écriture in situ dans trois restaurants du Vieux-Longueuil.

Une nouveauté cette année : un comptoir de prêt de livres

Durant la pause repas, le public sera également libre de casser la croûte dans l’un ou l’autre des trois restaurants participants – L’Gros Lux, L’incrédule et la Piazzetta –, où ils pourront, en même temps, feuilleter les œuvres des écrivains invités et des essais littéraires. Les livres, qui pourront être empruntés à la Maison de la culture, seront gracieusement prêtés par le Réseau des bibliothèques publiques de Longueuil. Ces livres pourront être retournés sur place le jour même ou dans l’une des bibliothèques de Longueuil.

– 15h00 à 17h00 : retour sur les textes et lecture publique d’extraits à la librairie Alire, Place Longueuil (entrée porte P-6, rue Joliette), 17-825, rue St-Laurent Ouest.

Les personnes intéressées peuvent assister à un seul volet ou aux deux volets ouverts au public.

Le Laboratoire de l’écrivain est une conception de France Mongeau, écrivaine et professeure de littérature, ainsi que Valérie Carreau, écrivaine, avec le soutien de Marie-Claude De Souza, fondatrice et directrice des Productions Langues pendues. »

Laboratoire de l’écrivain 2018

Entretien avec Audrée Wilhelmy

Dans le cadre du cours « 601-224-EM : Récit », notre collègue Marina Girardin recevra, le mercredi 7 mars prochain, l’auteure Audrée Wilhelmy. Il sera notamment question de sa démarche artistique et de l’institution littéraire au Québec. La rencontre aura lieu à la salle d’étude de la bibliothèque (D-2702), de midi à 14h. Tous les collègues sont invités à y assister.

Le laboratoire de l’écrivain – 21 octobre

La capacité d’inventer, de rêver et de fabuler appartient à chaque être humain et le nourrit profondément. C’est sans doute une des parts les plus fortes et lumineuses de notre humaine condition. Le laboratoire de l’écrivain des Productions Langues Pendues veut mettre en lumière le travail en amont du livre, ce travail qui accompagne l’élaboration d’un monde complexe de langage, qu’il soit poétique, narratif, dramatique ou discursif.

Pour ce faire, Katia Belkhodjia, Jean-Marc Desgent, Christian Guay-Poliquin, Mathieu Leroux, Catherine Mavrikakis et Jennifer Tremblay questionneront leur démarche par le biais de discussions sur le métier d’écrire, d’écriture in situ et de lectures d’extraits. L’événement, qui se déroulera le 21 octobre dans le Vieux-Longueuil, est une occasion de performance, de diffusion et de rencontre avec le public-lecteur qui vivra une expérience concrète d’écriture et de lecture tout en prenant connaissance du travail complexe et esthétique de recherche et de construction propre au métier d’écrire.

Ce projet conçu et piloté par Valérie Carreau et France Mongeau et animé par Shanti Van Dun est une très belle occasion pour les étudiantes et étudiants d’entendre parler d’écriture et de création littéraire.

Déroulement :

– 10 h 30 à 12 h : rencontre d’échanges et de discussions à la salle Albert-Beaudry, Maison de la culture de Longueuil, Édifice Marcel-Robidas au 300, rue Saint-Charles Ouest ;

– 12 h à 14 h 30 : écriture in situ dans trois cafés ou bistros du Vieux-Longueuil où travailleront les écrivain.e.s.

– 15 h à 17 h : retour sur les textes et lecture d’extraits à la Librairie Alire, Place Longueuil (entrée porte P-6, rue Joliette), 17-825, rue St-Laurent Ouest.

Lancement de revues littéraires le 24 mai

Lancement revues littérairesLes 12 finissants et finissantes du programme Arts, lettres et communication, option Littérature, vous convient au lancement qui couronne leur cours Revue littéraire.  La soirée vous permettra de rencontrer les étudiants, d’acheter leurs revues (au coût de 6$) et d’échanger avec eux sur leurs démarches et réflexions, de la conception à la production de la revue.  Mercredi le 24 mai, vous êtes donc attendus au studio-télé dès 18 h.  Nous prévoyons quelques petits plaisirs à manger ; vous prévoyez quelques petits plaisirs à boire.

Le lancement sera suivi d’une Soirée de la poésie (micro ouvert) à laquelle vous êtes tous invités à participer par la lecture d’un poème de votre choix.

C’est (presque) la fin de la session et ce sera une formidable soirée.  À la semaine prochaine !

La pièce L’hiver de force présentée cette semaine

L'hiver de forceLes finissants du programme Arts, lettres et communications, option Théâtre, présentent L’hiver de force, au studio-télé du campus de Longueuil (local D-2316), le temps de quatre représentations qui auront lieu le mercredi 17 mai, à 19 h 30, le jeudi 18 mai, à 12 h 30 et à 19 h 30 et le vendredi 19 mai, à 12 h 30.

Cette pièce est une adaptation du roman de Réjean Ducharme, réalisée par Lorraine Pintal, Lyne Hains et Nicolas Guillemette. La mise en scène est quant à elle signée Dominique Boisvert. Différents aspects de la mise en scène ont été dirigés par les étudiants, de la confection des costumes à la direction des acteurs. Cette incontournable pièce de théâtre entraîne les dix acteurs dans un univers onirique et ludique campé dans les années 1970 au Québec.

La pièce raconte l’histoire d’André et de Nicole, accompagnées de leurs alter ego Ines Pérée et Inat Tendu. Ces correctrices décidées à ne rien faire sont fascinées par le vide qui aspire la société. « Et si on ne faisait plus rien ? Quand y aura plus rien, on pourra plus dire du mal de rien. » Leur amour passionnel pour la star Petit-Pois bouleversera cependant leur quotidien.

Les différents rôles sont interprétés par les membres de la troupe Lazzi, dont font partie Domitille Condrain-Morel, Ariane Dorion, Julie Auclair, Emmanuel Bossé-Messier, Arielle Thiffault, Roxane Trudel, Samuel Lamarre, Gabriel Caron-Roy et Mariann Thibault.

Les billets seront disponibles à la porte et auprès de ces étudiants au coût de 5 $.