Christian Lapointe au collège pour Oxygène d’Ivan Viripaev

Notre collègue Émilie Jobin, professeure de littérature et de théâtre, vous invite à rencontrer le metteur en scène Christian Lapointe le mercredi 16 septembre, de 12 h 05 à 13 h 00. Il sera de passage au collège pour parler de son travail autour de la pièce Oxygène d’Ivan Viripaev, en reprise au Théâtre Prospero du 15 septembre au 3 octobre 2015. La rencontre se tiendra au local D-2702, situé dans la bibliothèque.

Deux conférenciers invités à l’ÉNA

ena_logoDeux conférenciers seront invités à l’ÉNA dans le courant de la session.

Le mercredi 17 octobre, à midi, le réalisateur Alexis Fortier-Gauthier viendra rencontrer les étudiants de l’ÉNA pour leur présenter deux courts métrages, dont Dans la neige et, en primeur, Gaspé Copper. En plus de présenter ses films, il abordera son parcours académique et professionnel et tentera de démystifier en partie les aléas de l’industrie cinématographique québécoise. La rencontre aura lieu à l’auditorium de l’ÉNA (C-30).

Le mercredi 28 novembre, à midi, l’écrivain Raymond Bock viendra rencontrer les étudiants de l’ÉNA pour les entretenir sur son parcours de création ainsi que sur son premier livre, ATAVISMES. La rencontre devrait tourner autour de thèmes chers à l’auteur, dont la fiction littéraire, l’histoire nationale et l’engagement social et littéraire. La rencontre aura lieu à la bibliothèque de l’ÉNA.

Ces conférences visent à donner la parole à la relève artistique québécoise afin de faire connaître une production culturelle allumée, accessible et contemporaine. Bien que le nombre de places soit limité, la conférence est ouverte à la communauté des deux campus.

Une contribution de Marcel Goulet et de Lise Maisonneuve à découvrir

ObtenirImageActualite“Marcel Goulet, professeur de littérature et de français, et Lise Maisonneuve, adjointe à la direction générale, signent un article intitulé «L’exercice du jugement et la sélection des oeuvres complètes dans les cours de littérature au collégial», sur le portail du réseau collégial (www.lescegeps.com). Pour y accéder, cliquez ici.

Les auteurs de l’article partagent ainsi le fruit d’une recherche portant sur la place des oeuvres complètes dans l’enseignement du français au niveau collégial au Québec. Ce projet triennal (2009-2012) a été financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et par le Collège.

L’équipe de recherche est composée, en plus de Marcel Goulet et de Lise Maisonneuve, d’Olivier Dezutter, professeur au Département de pédagogie de l’Université de Sherbrooke, et de Julie Babin, étudiante au doctorat à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke.

Le programme de recherche vise à dresser un portrait des pratiques des enseignants relativement aux choix des oeuvres et aux activités menées autour de ces dernières.” (Source)

Le Prix littéraire des collégiens célébrera son 10e anniversaire

image (De gauche à droite : Kelly Boucher, Alexandra Dumont, Maryse Pellerin (professeure), Henri Boileau et Marie Corriveau Petrone.)

“Le dixième anniversaire du Prix littéraire des collégiens sera célébré en 2013 et plusieurs activités inédites sont prévues pour souligner cette décennie de lecture attentive et passionnée du roman québécois.

«Nul doute que plusieurs étudiants d’Édouard-Montpetit ne voudront pas manquer cette édition spéciale et l’occasion unique de participer aux célébrations», soutient la professeure de littérature et de français, Maryse Pellerin. Ceux et celles qui désireraient devenir membres du jury qui consacrera le roman gagnant de l’édition 2013, peuvent joindre le poste téléphonique 6557 ou écrire à maryse.pellerin@college-em.qc.ca.

Rappelons que le 13 avril dernier, c’est l’oeuvre Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier qui remportait la palme auSalon du livre de Québec. Ce choix a été défendu par l’étudiante Marie Corriveau Petrone élue pour représenter le Collège à Québec. Près de 600 étudiants de 48 institutions collégiales du Québec ainsi qu’une déléguée du Lycée Broceliande, de Guer en Bretagne, ont fait partie du processus qui a consacré le roman de madame Saucier.

«Malgré la grève étudiante, les rencontres se sont poursuivies, permettant aux 12 étudiants inscrits de respecter leur engagement. Les trois dernières rencontres se sont déroulées hors les murs, dans une ambiance décontractée mais sérieuse», précise Mme Pellerin, qui animait les débats avec la professeure Julia Pawlowicz. Une rencontre avec les cinq romanciers en lice à la librairie Olivieri a permis d’élargir le regard porté sur les oeuvres.

Des prix intéressants et des partenaires précieux

Pour cette édition de 2012, le Fonds de développement du Collège et la Librairie coopérative Édouard-Montpetit ont tous deux accordé respectivement la somme de 500 $ pour la tenue des activités ayant trait au PLC, comprenant l’achat de livres et les frais de transport à Québec.

Ces subventions auront également permis de récompenser des étudiants ayant pris part à un concours interne de nouvelles. Sous la forme de bons d’achat de 100 $ et de 80 $, Vincent Létourneau a remporté les deux premiers prix pour la qualité de son écriture et l’originalité de ses univers. Henri Boileau, deuxième gagnant, a gracieusement remis son bon de 65 $ au Fonds spécial d’aide aux étudiants créé par le Syndicat des professeures et professeurs du collège Édouard-Montpetit.” (Source)

Projection du documentaire Godin et échanges avec le réalisateur

Affiche-Godin-683x1024 « Une projection du documentaire intitulé Godin, consacré au poète et député Gérald Godin, aura lieu le mercredi 9 novembre, de 12 h 15 à 14 h, au local D-2320 (Studio TV), en compagnie du réalisateur du film, Simon Beaulieu. Celui-ci s’entretiendra avec le public après la projection.

Pour vous préparer à la projection du documentaire, l’équipe de la bibliothèque du campus de Longueuil vous invite à emprunter un livre sur ce poète et homme politique québécois. Tous les livres sur ce sujet sont disponibles pour emprunt, à l’entrée de la bibliothèque. Des articles de journaux, de périodiques et des DVD sont également accessibles. » (Source)

Exposition soulignant les 70 ans de la mort du poète Émile Nelligan, à l’ÉNA

image

« Une exposition soulignant les 70 ans de la mort du poète Émile Nelligan est en cours jusqu’au 2 novembre, à la bibliothèque de l’ÉNA. Biographie, livres et poèmes chantés et récités par Monique Leyrac font partie de l’exposition.

Nelligan naît le 24 décembre 1879 à Montréal au 602, rue de la Gauchetière. Doté d’un talent précoce, il publie son premier poème le 13 juin 1896, qu’il signe sous le pseudonyme d’Émile Kovak. Nelligan n’a alors que 16 ans.

Cependant, souffrant de graves psychoses, Nelligan sera interné trois ans plus tard à la Retraite Saint-Benoît, un asile tenu par les frères de la Charité dans l’est de Montréal. En 1925, il est transféré à l’asile de Saint-Jean-de-Dieu où il vit jusqu’à son décès, le 18 novembre 1941.

Plusieurs de ses poèmes, comme Soir d’hiver, Le Vaisseau d’or et La Romance du vin l’ont immortalisé. Ils ont été mis en musique, récités et chantés par plusieurs artistes, dont André Gagnon, Claude Léveillée et Monique Leyrac. » (Source)

Prix littéraire des collégiens

image

« Le Prix littéraire des collégiens, comme son nom l’indique, est un prix littéraire décerné par un jury formé d’étudiants provenant des différents collèges et cégeps du Québec.

L’an dernier, lors de sa huitième édition, près de 700 étudiants, de 50 institutions collégiales du Québec, ainsi que des étudiants de l’Académie de Rouen Val de Seine, en France, ont été rassemblés autour d’une sélection de cinq oeuvres de fiction québécoises parues au cours de l’année précédente. C’est l’écrivain Louis Hamelin qui a remporté le Prix pour son roman La Constellation du Lynx, publié chez Boréal.

Ceux et celles qui ont participé à cette aventure et qui sont devenus pour quelques mois lecteurs et critiques, qui ont cotoyé de manière aussi intime des oeuvres de la littérature québécoise contemporaine ont exprimé, en plus d’une curiosité nouvelle pour la littérature d’ici, un immense plaisir lié à la fréquentation d’auteurs. Ce plaisir retrouvé, nous osons le croire, les accompagnera toute leur vie.

D’envergure nationale, le Prix littéraire des collégiens a su se tailler une place de choix dans le monde de la littérature et de la critique québécoises. Nous vous invitons donc, si ce n’est déjà fait, à fournir l’occasion aux étudiants et étudiantes qui fréquentent votre établissement de vivre cette expérience du Prix littéraire des collégiens. Peut-être sauront-ils, comme des dizaines d’autres, développer et nourrir un intérêt particulier pour nos romanciers québécois. » (Source)

Avis aux étudiants : communiquez avec l’un des professeurs du département si vous êtes intéressés à faire partie du jury qui représentera le collège pour la prochaine édition du prix.