Le coup de poing de Mathieu Leroux

Quelque chose en moiLe 18 mars prochain, à 17 h, sera lancé à l’Usine C le plus récent livre de notre collègue Mathieu Leroux : Quelque chose en moi choisit le coup de poing (éditions La Mèche). Une couverture et un titre percutants pour ce que l’auteur qualifie « d’essai, de théâtre, de beau livre-bibitte, d’années de réflexion et d’exécution théâtrale à l’intérieur d’un joli volume » et que l’éditeur décrit comme « de la BOMBE artistique et intellectuelle. »

L’évènement aura lieu dans le cadre du colloque « Théâtre. Liberté. Scandale. Que peut le transgressif dans les arts de la scène ? » qui aura lieu les 18 et 19 mars prochains à l’Usine C. Notre collègue, écrivain, professeur, comédien et metteur en scène se prêtera au jeu de la discussion publique avec son éditeur, l’auteur et professeur de littérature Pierre-Luc Landry. Les deux comparses échangeront autour de la thématique « Se performer, entre cruauté et liberté ».

Et comme Mathieu est aussi une bête des planchers de danse et est entouré d’amis DJ, nous pourrons nous déhancher joyeusement, manger, jaser et boire au Café de l’Usine C. Venez nombreux célébrer ce beau moment et trinquer à la puissance des mots et de la vie.

Quand la réalité dépasse la fiction

Penser l'événementDans le cadre de la journée d’étude Penser l’évènement ? Des signes précurseurs aux lendemains qui (dé)chantent, notre collègue Annie Dulong prononcera une conférence intitulée « Imaginaire de l’absence : horizon de la disparition ». Elle y abordera un thème qui lui est cher : les attentats du 11 septembre 2001 et l’inscription de cet évènement traumatique dans la littérature. « Ma conférence porte sur l’absence des tours et des évènements du 11 septembre dans Chronic City de Jonathan Lethem. L’évènement n’y est jamais nommé, mais on y parle notamment de “days of fog”, de “grey days” et d’un “trou” », explique la professeure de littérature au Cégep.

Annie Dulong est titulaire d’un doctorat en création de l’Université Laval sur les théories de l’acte créateur dans les formes brèves et d’un post-doctorat de l’UQAM et de la New School for Social Research (New York) sur l’imaginaire du 11 septembre. Elle est également l’auteure d’un roman, Onze (L’Hexagone) qui met en scène des gens ordinaires happés par l’horreur du 11 septembre 2001. Des gens pris, bien malgré eux, au piège de ce que Georges Perec appelait « l’Histoire avec sa grande hache ».

Penser l’événement ? Des signes précurseurs aux lendemains qui (dé)chantent, 9 mars, de 9h30 à 16h30, Université de Montréal (C-8141).

La conférence d’Annie Dulong aura lieu à 14h.

Pour le programme complet, voir la page Facebook liée à l’événement.

Jean-Claude Brochu au colloque Julien Green

Julien GreenDu 3 au 5 décembre prochain, notre confrère Jean-Claude Brochu sera dans le Vaucluse pour participer au colloque organisé par la Société internationale d’études greeniennes, Julien Green et la Bible : Écritures et écriture. Intitulée « La Bible en temps de crise chez Julien Green », sa communication explorera les principaux intertextes bibliques dans les œuvres de Green datant de 1935 à 1939.

Mathieu Blais est invité à la Foire internationale du livre de Guadalajara

Autores Quebec 2015Notre collègue Mathieu Blais ne s’ennuie pas. En plus des cours qu’il dispense au cégep, de son projet d’éducation populaire Diogène et de son quatrième roman en cours d’écriture, il s’envolera bientôt pour une semaine en « tout-inclus » — littérature, culture, tequila ! — au Mexique.

Il est, notamment, invité au sein de la délégation québécoise à participer à la 29e édition de la Foire internationale du livre de Guadalajara. Ce grand événement festif (1 945 exposants de 44 pays et 20 300 professionnels de l’industrie du livre) se déroulera du 28 novembre au 6 décembre 2015. Mathieu y prononcera le 1er décembre une « Lectura en Francés » intitulée « Le secret des moucherons ».

Seront aussi de la partie l’écrivain Larry Tremblay et l’écrivaine Louise Desjardins. Mathieu fera également une communication à l’Université de Guadalajara ainsi qu’au Lycée français de Guadalajara. « Mes interventions porteront principalement sur la littérature québécoise contemporaine, mais aussi sur mes dix premières années d’écriture », explique-t-il. Olé !

Pascale Millot

Amazones et Walkyries : guerrières d’hier à aujourd’hui

afficheDans le cadre du cours Les mythes dans la culture contemporaine, notre collègue Frédéric Julien invite Fanie Demeule. Cette ancienne étudiante en Arts et lettres d’Édouard-Montpetit, aujourd’hui doctorante en Études littéraires à l’UQÀM, prononcera une conférence sur les figures de femmes armées issues de la culture populaire contemporaine. De Game of Thrones à Hunger Games, la conférencière explorera les lointains fondements mythiques des figures de la guerrière et leur résurgence dans la culture actuelle. La conférence aura lieu le mardi 10 novembre au local C-153 à 14 h 10 et devrait durer environ une heure.

Rencontre avec Chantal Bouchard

Conférence Chantal BouchardDans le cadre des activités de valorisation de la langue française au collège, notre collègue Jean-Sébastien Ménard, Responsable du dossier de la valorisation du français, vous invite à une rencontre avec Chantal Bouchard. Cette professeure au Département de langue et de littérature françaises de l’Université McGill est aussi l’auteure de deux essais de sociolinguistique du français québécois, La langue et le nombril (Fides, 1998) ainsi que Méchante langue (PUM, 2012).  Elle viendra rencontrer les membres de la communauté édouardienne pour leur parler de ses recherches, et plus particulièrement de la légitimité linguistique du français parlé au Québec.

La rencontre aura lieu le mardi 10 novembre à 12 h 30 au local B-105.

Aujourd’hui Derrida

affiche DerridaCe vendredi, le 9 octobre, aura lieu, à l’Université de Montréal, une journée d’étude consacrée au philosophe, penseur de la « déconstruction » et critique de la linguistique Jacques Derrida. Notre jeune collègue Nicholas Cotton y prononcera une communication dans la matinée dans le cadre d’un atelier consacré au Derrida politique. Il sera en bonne compagnie : interviendront aussi Georges Leroux, Jean Grondin et François Nault. Plus tard dans la journée, d’autres intervenants, tout aussi percutants, y réfléchiront à l’héritage et à la mémoire politique et esthétique de ce grand intellectuel décédé en 2004.

« Mémoires de Jacques Derrida », Université de Montréal, 3200 rue Jean-Brillant, Local B-4260, le 9 octobre 2015.

Une conférence de Jean-Michel Rabaté (Université de Pennsylvanie) est également prévue le 6 novembre à la librairie Olivieri à Montréal.

Scénographie augmentée

Yves LabelleNotre collègue Caroline Lauzon, professeure de littérature et de théâtre, vous invite à assister à une conférence d’Yves Labelle, concepteur et intégrateur vidéo dans les arts de la scène depuis plus de 15 ans et professeur à l’École nationale de théâtre du Canada. Il a également été professeur invité à l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM lors de l’année scolaire 2012-2013.

La conférence porte sur l’apport spécifique des nouvelles technologies et de l’imagerie numérique appliquées à la scène. Elle propose un survol des nouvelles ressources créatrices de cette scénographie augmentée : théâtre de l’illusion, personnages virtuels, projections illusionnistes et immersion.

La conférence, d’une durée d’une heure et demie, s’adresse à tous les étudiants.

Emmanuelle Walter interviewée par Pascale Millot

Soeurs-VoleesDans cette entrevue que notre collègue Pascale Millot a menée pour la Gazette des femmes, l’auteure de l’essai Sœurs volées, enquête sur un féminicide au Canada (Lux éditeur) évoque un fléau méconnu : la traite des femmes autochtones au Canada.

Emmanuelle Walter sera l’invitée de notre collègue Julie Lachance lors d’une conférence au Cégep, le 18 novembre, à midi, au local C-30.