Hugo Beauchemin-Lachapelle fait paraitre un nouveau recueil de poèmes

« Dans un recueil en forme d’inventaire, le poète compte ses failles, brade ses objets et son corps, pour apprivoiser la perte. » (l’Hexagone)

Je conspire avec les bouches
cousues, pas un bruit, pas un son:
je peine pourtant à ôter
de mes pieds le cri
qui s’y colle
comme une gomme.

Une journée d’étude organisée par Pascale Millot

Pascale Millot vous invite à vous joindre à la journée d’étude Éthique et poétique du care, le 16 avril prochain. Il y sera question de la manière dont le care, cette éthique du lien, du soin, de l’écoute et de la vulnérabilité peut nous aider à penser la littérature contemporaine. 

Sujet : Éthique et poétique du care dans la littérature contemporaine.

Quand : le 16 avril 2021, à compter de 9h.

Pour participer à la réunion sur Zoom:

https://umontreal.zoom.us/j/97084615889?pwd=VTFENEhBckpuSlUxZ1lRSHBLeDl5UT09

ID de réunion : 970 8461 5889

Code secret : 715948

Vous pouvez consulter le programme de la journée en cliquant sur le lien suivant :

http://figura.uqam.ca/actualites/ethique-et-poetique-du-care-dans-la-litterature-contemporaine

Concours – Mois de la francophonie

Dans le cadre du Mois de la Francophonie, nous vous invitons à créer une œuvre qui illustre votre amour de la langue française ou qui est inspirée par cette langue, l’histoire et la culture qui s’y rattachent.

Pour ce faire, vous pouvez :

  • inventer un poème,
  • peindre un tableau,
  • faire un dessin,
  • réaliser une installation,
  • exécuter un slam,
  • performer un rap,
  • écrire une chanson et l’interpréter,
  • concevoir un film d’animation,
  • ériger une sculpture,
  • pondre un haïku,
  • rédiger une nouvelle,
  • imaginer un collage,
  • tirer une photo,
  • concevoir une vidéo (danse, autres).

Les meilleures œuvres, selon la forme, seront éventuellement publiées sur le site Web du cégep Le français s’affiche et sur sa page Facebook, exposées au Centre d’étude en français, au Centre d’aide en français du cégep Édouard-Montpetit ou à la Fondation pour la langue française, ou utilisées dans un projet de pochoir à travers la ville de Montréal pour faire rayonner le français.

Des prix de participation — des chèques-cadeaux et des paniers de livres offerts par la COOP du cégep Édouard-Montpetit et d’autres prix offerts par la Fondation pour la langue française — seront remis, après un tirage au sort, le mercredi 24 mars 2021.
Ce concours s’adresse aux étudiants, aux étudiantes et aux employé(e)s du cégep Édouard-Montpetit, de l’École nationale d’aérotechnique et de la Fondation pour la langue française.

En envoyant leurs œuvres, les participants et les participantes acceptent, s’ils ou elles gagnent, que celles-ci soient éventuellement utilisées selon les modalités décrites ci-dessous.

Faites-nous parvenir votre œuvre (ou vos œuvres) avant le 19 mars 2021 à l’adresse suivante : lefrancais-saffiche@cegepmontpetit.ca

Dans votre envoi, veuillez indiquer votre nom ainsi que le campus ou l’organisme où
vous étudiez ou travaillez (cégep Édouard-Montpetit, École nationale d’aérotechnique
ou la Fondation pour la langue française). Si le fichier est trop lourd, vous pouvez utiliser www.wetransfer.com pour nous le faire parvenir. Si votre œuvre est une
sculpture, un tableau, un collage ou une installation, veuillez la prendre en photo et
nous la faire parvenir à la même adresse courriel. Si votre œuvre est choisie pour être
exposée, nous communiquerons avec vous. Une même personne peut présenter plus
d’une œuvre.

Lancement d’un recueil de nouvelles de Mathieu Blais

Notre collègue Mathieu Blais fait paraître Les choses réelles, recueil de nouvelles qui sera disponible en librairies à compter du 15 février: « Dans ce recueil constitué au fil des dernières années se côtoient hyperréalisme, absurde, science-fiction et poésie. En filigrane, on trouve notre rapport à la nature, à la maladie, au temps et à nous-mêmes, thèmes explorés par l’auteur depuis ses débuts en littérature. Ces choses réelles sont des histoires d’amour, de liberté baroque et d’arbres qui meurent. » (http://www.edvlb.com/choses-reelles/mathieu-blais/livre/9782896498444)

Journée d’étude interdisciplinaire sur le don

Vous êtes invité.es à une Journée d’étude interdisciplinaire sur le don qui se déroulera, en ligne, les 18 et 19 février prochains. Organisées par la chaire McConnel-Université de Montréal en recherche-création sur les récits du don et de la vie en contexte de soins (Marie-Chantal Fortin, Simon Harel et Catherine Mavrikakis), ces deux demi-journées seront l’occasion de réfléchir au concept de don dans la littérature, mais aussi dans d’autres domaines (médecine, économie, etc.). Notre collègue Pascale Millot présidera la séance du 18 février en après-midi où il sera question d’Antonin Artaud, de Sylvia Plath, de Lucrecia Martel et d’Alejandra Pizarnic.   

Pour assister à la réunion Zoom : https://umontreal.zoom.us/j/99487933197?pwd=WGxZZ0hRQmJtQTdIc1l4ZnhQRndUdz09

ID de réunion : 994 8793 3197

Des textes de Mathieu Blais et de Patricia Houle dans Moebius

Dans le plus récent numéro de la revue Moebius, qui a pour thème « Mais il ne suffit pas de se tenir debout sur l’autre rive du fleuve », notre collègue Mathieu Blais fait paraitre un poème intitulé « Il n’y a pas de distance si grande ». Dans ce numéro, il est également possible de lire un poème de Patricia Houle, ancienne étudiante du Département : « Un ponton nommé Désir tiré par un Ford F-150 : reprographie de la vie contemporaine ».

Mathieu Blais reçoit le prix Rina-Lasnier pour une troisième fois

Mathieu Blais vient tout juste de se mériter, pour une troisième fois, le prix Rina-Lasnier. Ce prix, remis par l’Association des auteurs de la Montérégie (AAM), récompense chaque année un poète montérégien. C’est pour son plus récent recueil, Sudan et Najin et Fatu, que notre collègue a été récompensé. Plus d’informations ici.

Mathieu Blais en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2020

Un texte de notre collègue lui a mérité de faire partie des 21 personnes en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2020 : « Le récit Il ne se passera plus rien d’autre raconte le choc, l’étourdissement et l’émerveillement ressentis lors d’une expédition en solitaire effectuée au Nunavik. » Plus d’informations ici.

Mathieu Blais dans Place de la Sorbonne et Traversées

Mathieu Blais vient de faire paraitre un poème dans la revue internationale de poésie contemporaine Place de la Sorbonne. Cette revue a la particularité de présenter des textes inédits, mais aussi de jeter un éclairage universitaire sur les textes qu’elle publie. Le poème de Blais s’intitule « La rotation des peaux » et est analysé par Gérard Berthomieu.

Site : http://www.culture-sorbonne.fr/placedelasorbonne/

Détails du numéro (visuel et table des matières) : https://sup.sorbonne-universite.fr/catalogue/revues/place-de-la-sorbonne/place-de-la-sorbonne-10

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/revue.pls/

Récemment, il a également fait paraitre un poème intitulé « L’entrebâillement par les arcanes » dans la revue littéraire belge Traversées.

Site : https://revue-traversees.com/2020/07/13/le-n95-printemps-2020/