Annie Dulong, Marie-Pierre Turcot et François Harvey se démarquent en matière de recherche et de développement

Comme on le souligne aujourd’hui dans le journal La Relève : « Du côté du campus de Longueuil du cégep Édouard-Montpetit, les fonds externes provenant du CRSH et du FRQSC consacrés à des projets de recherche se sont élevés en 2017-2018 à un peu plus de 242 000 $. Ces fonds auront servi à l’avancement de six projets de recherche encore actifs aujourd’hui, dont trois dans le domaine de la littérature. Un premier réalisé par Annie Dulong porte sur l’étude de l’inscription des images des attentats du 11 septembre 2001 à New York dans la littérature de fiction, surtout américaine, et les enjeux esthétiques et politiques des espaces commémoratifs; un second, dirigé par Marie-Pierre Turcot vise à renouveler l’enseignement de la littérature au collégial en misant davantage sur la subjectivité à l’œuvre dans la lecture. Enfin s’ajoute le projet de François Harvey, qui mène quant à lui des travaux visant à revoir le mythe autour de la mort d’Hubert Aquin en posant un regard critique neuf sur les moments importants de sa vie qui ont façonné son œuvre littéraire, médiatique et essayiste.»

Lancement des livres de six auteurs du Département

Demain, le jeudi 26 octobre, aura lieu le lancement simultané des parutions récentes de nos collègues Hugo Beauchemin-Lachapelle, Marina Girardin, Audrey Lemieux, François Harvey, Maggie Roussel et François Godin. L’évènement se déroulera à la Librairie coopérative, située dans le Pavillon Le Caron, de 17 h à 19 h.

Veuillez si possible confirmer votre présence (par courriel, à administration@coopmontpetit.com, ou par téléphone, au 450-679-2631, poste 2681).

Les princes du ring

27Le studio-télé a été plongé dans la noirceur exaltante des Pugila[r]ts le 13 avril dernier.

Pour l’occasion, les étudiants de l’option Théâtre, Les Dramatiques (Dominique Boisvert, Ariane Dorion. Arielle Thiffault, Samuel Lamarre, Félix Gagnon, Aude Vallerand), entrainés par la professeure Caroline Lauzon, affrontaient les étudiants de l’option Littérature, Les Lettrés (Camille Duceppe, Émilien Néron, Julianne Vincent, Marianne Godbout, Pénélope Ouellet et Floriane Simard), entraînés par le professeur François Harvey.

Les professeurs et les étudiants conviés au spectacle ont pu assister à trois rounds de quiz littéraire des plus inventifs. Le thème de la soirée, « Montréal », (en l’honneur du 375e de la ville) était l’objet des différentes questions : le premier ou la première à toucher au punching bag avait droit de réponse.

Outre ce jeu par questions et réponses – les spectateurs avaient parfois droit de réplique (on salue, dans ces lignes, l’érudition de Jérémy Champagne) –, les pugilistes ont offert au public des lectures-performances, à chaud ou à froid, souvent émouvantes. Nous avons pu entendre le magnifique « Montréal a les yeux gris » de Jean-Paul Daoust (poète et ancien professeur au Collège) ou encore la prose de Christian Mistral, dans un extrait tiré de Vamp. Chaque équipe projetait aussi un court-métrage ou bien avait à proposer un dialogue sur le thème « Entendu dans le métro de Montréal ». Les membres du Jury (Sébastien Hamel, Pascale Millot, Mélanie Rivest, Jasmine Lachance) attribuaient ensuite une note à chacune des équipes.

Il y a eu un entracte.

Il y avait un photographe : Nicolas Chalifour, professeur de littérature.

Il y a eu une remise de bourses, celle des professeurs de l’option Littérature, le prix « Chouchou » (Prévert ne serait pas content), attribué à la remarquable Pénélope Ouellet ; celle de Théâtre est allée à l’extraordinaire Dominique Boisvert.

Le trophée Le Rollin (patronyme de l’illustre et retraité professeur Jacques) a été remis aux Lettrés pour une deuxième année consécutive, mais les Drama Queen (sobriquet attribué à l’équipe par le jury « Hamel Hamel ») sont passés bien près de ravir le titre, le pointage final étant de 58.8 contre 58.2.

On félicite chaleureusement tous les participants, les entraineurs, sans oublier l’organisateur de cette soirée : Marco Bergeron, professeur de littérature.

On ne saurait terminer sans remercier l’arbitre, Philippe Le Page, très chic dans sa chemise blanche (sponsorisé par La ParisienneTM) et arborant fièrement le nœud papillon noir, plein d’humour et d’esprit !

N. E.

Deuxième édition des Pugila[r]ts le 13 avril

Pugilarts 2017Ce jeudi 13 avril aura lieu la deuxième édition des Pugila[r]ts. À compter de 19 h, au studio-télé, des étudiants de l’option Théâtre (les Dramatiques, dirigés par Caroline Lauzon) affronteront des étudiants de l’option Littérature (les Lettrés, entraînés par François Harvey) dans le cadre d’impétueuses olympiades culturelles. Au programme, des lectures-performances, de la photographie, des courts-métrages, de l’écriture in situ et un quiz de type « Génies en herbe ». Soyez rassurés, les coups bas seront interdits et l’arbitre Philippe Le Page s’assurera par ailleurs que les performances respectent le thème de cette année : « Montréal ». Les pugilistes devront livrer une bataille de plusieurs rounds avant que les membres du jury puissent déterminer laquelle des équipes se méritera le fameux Rollin, trophée exposé dans le Boulevard des écrivains depuis l’an dernier. Soyez nombreux à venir les encourager, et notez que vous pouvez apporter avec vous un petit remontant alcoolisé pour vous réchauffer dans les estrades !

Prochain épisode a 50 ans

MédiathèqueNotre collègue François Harvey, spécialiste de l’œuvre de Hubert Aquin, participera aux événements commémoratifs de la parution initiale de Prochain épisode, publié en 1965.

François Harvey est détenteur d’un doctorat sur les rapports entre médias et genres chez Hubert Aquin et Alain Robe-Grillet, et d’un postdoctorat sur le roman postcolonial au Québec. Il est aussi l’auteur d’une édition critique des télé-théâtres d’Hubert Aquin, qui paraitra en mars 2017 à la Bibliothèque québécoise.

Il présentera le téléfilm, très rarement projeté, Faux bond, réalisé par Louis-Georges Carrier sur un scénario de Jean-Charles Tachella, dans lequel Hubert Aquin tient le rôle principal. Dans le cadre de la soirée « Un romancier et son double », il présentera également le télé-théâtre d’Hubert Aquin Double sens, réalisé par le même Louis-Georges Carrier.

Beaucoup d’autres activités sont prévues pour célébrer la mémoire du grand romancier, dont une table ronde à laquelle participera notre collègue du département de philosophie Filippo Palumbo, auteur de Saga gnostica : Hubert Aquin et le patriote errant.

Voici autant de bonnes raisons de redécouvrir l’œuvre d’Aquin.

L’événement « Hubert Aquin : profession écrivain » se tiendra du 18 février au 6 mars 2016, à la Médiathèque littéraire Gaëtan Dostie, à Montréal (1214, rue de la Montagne).

Projection de Double sens, le mercredi 24 février à 20h. Projection de Faux bond, le samedi 5 mars à 20h.