Les Productions Langues pendues présentent le Laboratoire de l’écrivain, 2e édition

« Longueuil.

Samedi 20 octobre 2018.

La capacité d’inventer, de rêver et de fabuler appartient à chaque être humain et le nourrit profondément. C’est sans doute une des parts les plus fortes et lumineuses de notre humaine condition. Le Laboratoire de l’écrivain des Productions Langues pendues veut mettre en lumière le travail en amont du livre, ce travail qui accompagne l’élaboration d’un monde complexe de langage, qu’il soit poétique, narratif, dramatique ou discursif.

Pour ce faire, les écrivains Mathieu BlaisNicolas ChalifourHélène DucharmeSébastien Dulude et Louise Dupré questionneront leur démarche par le biais de discussions sur le métier d’écrire, d’écriture in situ et de lectures d’extraits. Cette année, une nouveauté, l’artiste en arts visuels Brigite Normandin apportera un autre éclairage à la journée. L’événement, qui se déroulera dans le Vieux-Longueuil, est une occasion de performance, de diffusion et de rencontre avec le public-lecteur qui vivra une expérience concrète d’écriture et de lecture tout en prenant connaissance du travail complexe et esthétique de recherche et de construction propre au métier d’écrire. Le tout sera animé par Shanti Van Dun, enseignante de littérature au cégep Édouard-Montpetit.

Activité gratuite!

Déroulement

– 10h00 à 12h30 : rencontre d’échanges et de discussions publiques à la salle Albert-Beaudry, Maison de la culture de Longueuil, édifice Marcel-Robidas au 300, rue Saint-Charles Ouest.

– 12h30 à 14h30 : temps de création réservé aux écrivain.e.s pour de l’écriture in situ dans trois restaurants du Vieux-Longueuil.

Une nouveauté cette année : un comptoir de prêt de livres

Durant la pause repas, le public sera également libre de casser la croûte dans l’un ou l’autre des trois restaurants participants – L’Gros Lux, L’incrédule et la Piazzetta –, où ils pourront, en même temps, feuilleter les œuvres des écrivains invités et des essais littéraires. Les livres, qui pourront être empruntés à la Maison de la culture, seront gracieusement prêtés par le Réseau des bibliothèques publiques de Longueuil. Ces livres pourront être retournés sur place le jour même ou dans l’une des bibliothèques de Longueuil.

– 15h00 à 17h00 : retour sur les textes et lecture publique d’extraits à la librairie Alire, Place Longueuil (entrée porte P-6, rue Joliette), 17-825, rue St-Laurent Ouest.

Les personnes intéressées peuvent assister à un seul volet ou aux deux volets ouverts au public.

Le Laboratoire de l’écrivain est une conception de France Mongeau, écrivaine et professeure de littérature, ainsi que Valérie Carreau, écrivaine, avec le soutien de Marie-Claude De Souza, fondatrice et directrice des Productions Langues pendues. »

Laboratoire de l’écrivain 2018

Nicolas Chalifour au FIL

ChalifourLe 27 septembre prochain, Nicolas Chalifour discutera des auteurs et des livres qui nourrissent son désir d’écrire en compagnie de l’écrivaine portugaise de renommée mondiale Lidia Jorge (Le rivage des murmures, La couverture du soldat, Les mémorables).

Les deux auteurs participeront à un évènement public à la Maison des écrivains dans le cadre du Festival international de littérature de Montréal. La rencontre promet d’être fertile en échanges : l’auteur de Vu d’ici,tout est petit et de Variétés Delphi ne cache pas sa passion pour le pays de Pessoa et de Saramago. Son prochain roman (à paraitre chez Héliotrope) se déroulera d’ailleurs à Lisbonne.

Autour de la question initiale ― quels sont les livres qui vous font écrire ? ―, le professeur de littérature évoquera cette « relation trouble entre nos lectures, la création et notre expérience du monde. » « Les auteurs que j’aime le plus sont ceux chez qui ce rapport au monde et aux livres s’incarne avec intensité et intelligence dans leur œuvre », explique-t-il. Parions qu’il sera question de Vladimir Nabokov, d’Agota Kristof et de Paul Auster entre autres.

Maison des écrivains, mardi 27 septembre, de 17h à 19h. Animation : Marie Parent. L’admission est gratuite.

P. M.

Livres comme l’air

Livres comme l'airLe 15 octobre prochain, dans le cadre des célébrations entourant le dixième anniversaire de la Grande Bibliothèque qui coïncidera avec la première lecture 2015 de la série Écrire le monde, les comédiennes Rita Lafontaine et Jessica Lamy, ainsi que le comédien René-Daniel Dubois, liront les nombreuses dédicaces écrites au fil des ans par des écrivains et écrivaines québécois à des confrères emprisonnés ou censurés dans le monde. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’évènement « Livres comme l’air » initié en l’an 2000. Depuis 15 ans, en effet, des auteurs et auteures d’ici offrent un de leurs livres, accompagné de mots de réconfort et de soutien, à un auteur privé, dans le meilleur des cas, de sa liberté de parole et de création, dans le pire, de sa liberté tout court. Ainsi, France Mongeau a dédicacé il y a quelques années son recueil poétique Le guet du renard (Écrits des Forges) à l’écrivain chinois Shi Tao, qui a été enfermé en raison de ses écrits dissidents. Nicolas Chalifour, quant à lui, a été jumelé à Temel Demirer, emprisonné en Turquie pour avoir parlé du génocide arménien. Il lui a offert son premier roman, Vu d’ici tout est petit (Héliotrope 2009). Leur dédicace, parmi bien d’autres, sera récitée au cours de la soirée.

« Livres comme l’air », jeudi 15 octobre, à 19 h, Auditorium de la Grande Bibliothèque, 475, boulevard De Maisonneuve Est, à Montréal. Il est préférable de réserver (frais de 4 $).

Mise en lecture : Rita Lafontaine. Comédiens : Rita Lafontaine, René-Daniel Dubois et Jessica Lamy. http://bit.ly/1zyj1No